Déménagement : Coronavirus et déconfinement

Ces conseils et astuces déménagement vous sont proposés par www.biard-demenagements.fr. Le groupe Biard Déménagements met ses 50 ans d’expérience à votre service pour un déménagement de qualité au meilleur prix. 

Un projet de déménagement ? Demandez votre devis gratuit en quelques clics ! 

DEVIS EXPRESS

Déménagement et déconfinement : quand et comment ?

Mise à jour du 11 Mai 2020 : Depuis la publication de cet article, le déconfinement a été annoncé. Biard Déménagements reprend son activité à 100% afin de vous accompagner dans vos projets de mobilité. Trouver ici toutes nos mesures de prévention liées au Covid-19, ainsi que nos nouvelles méthodes de travail : Déconfinement : Nos mesures « Zéro Covid » pour votre déménagement

——————–

La pandémie du coronavirus a contraint la plupart des pays a instauré un confinement national afin d’enrayer la profession du virus Covid-19. Cependant, depuis quelques jours, la perspective de la fin du confinement poserait des questions. Notamment sur la mise en place du déconfinement prochain. De sorte que la question à se poser sur la fin du confinement ne serait plus uniquement quand cela serait-il possible, mais aussi et surtout comment mettre en place le déconfinement sans risquer une deuxième vague du Covid-19.

Jeudi 2 avril 2020 : le premier ministre Edouard Philippe a prévenu que le confinement ne pourra être interrompu « que de façon progressive ». Quelles seraient donc les modalités de sortie vis-à-vis de la situation exceptionnelle qui traverse le monde entier ?

Lundi 13 avril 2020 : notre président Emmanuel Macron a fait une nouvelle allocution. Il a notamment annoncé la prolongation du confinement jusqu’au lundi 11 mai 2020.

Biard Déménagements a recensé pour vous les hypothèses émises par l’Académie nationale de médecine et du Gouvernement.

Réouverture des écoles, crèches, collèges et lycées

En effet, Emmanuel Macron a annoncé que les crèches, écoles, collèges et lycées rouvriraient progressivement à partir du 11 mai. Notamment car de nombreux enfants sont privés d’école sans avoir accès au numérique, et ne peuvent être aidés de la même manière par les parents.

Toutefois, le Gouvernement aura à aménager des règles particulières afin de permettre la réouverture des crèches, écoles, collèges et lycées. Il faut, en effet, organiser différemment le temps et l’espace, bien protéger les enseignants ainsi que nos enfants avec le matériel nécessaire afin d’éviter au mieux le covid-19.

Universités encore fermées pour les étudiants

En revanche, les étudiants de l’enseignement supérieur, les cours ne reprendront pas physiquement, et cela jusqu’à l’été, a ajouté Emmanuel Macron.

Le Gouvernement précise cependant « la bonne organisation qui sera nécessaire, en particulier pour les examens et les concours ».

Déménagement : Un déconfinement par région

La France est entrée dans sa quatrième semaine de confinement à cause du Covid-19. De nombreuses hypothèses commencent à émerger sur l’organisation d’un déconfinement futur. En effet, même si le déconfinement semble encore loin, l’Académie nationale de médecine recommanderait les possibilités suivantes :

  • La sortie du confinement soit décidée sur la base de la Région et non par classe d’âge.
  • La sortie ne soit autorisée que dans les Régions dans lesquelles une décroissance nette du nombre des patients du Covid-19 devant être hospitalisés et un retour des besoins de réanimation à l’état pré-épidémique sont observés.
  • Que les personnes résidant dans une Région en sortie de confinement ne soient pas autorisées à se rendre dans une Région encore en situation de confinement.

Retrouvez les autres recommandations de l’Académie nationale de médecine ici.

Confinement : Les « personnes vulnérables »

Tout comme le précise le chef de l’État, « les personnes les plus vulnérables » devraient poursuivre le confinement après le 11 mai 2020.

Ces personnes sont en autre :

  • Les personnes âgées
  • En situation de handicap sévère
  • Les personnes atteintes de maladies chroniques

Déconfinement : hypothèses et objectifs

C’est pourquoi, l’adoption de ces hypothèses pour une sortie du confinement devraient permettre en autre que le déconfinement « se fasse dans les meilleures conditions de prise en charge des cas graves dans les établissements de santé, de limitation de la propagation du virus, de reprise d’activités professionnelles, et de compréhension par le public » selon l’Académie nationale de médecine.

Le maintien des interdictions et des gestes barrières

Il faut savoir que l’Académie nationale de médecine prône par ailleurs le maintien de l’interdiction des rassemblements (sauf cas exceptionnels : obsèques avec un nombre maximal de 20 personnes). Ainsi que le maintien des mesures barrières sanitaires énoncées pour lutter contre le coronavirus :

  • Se laver les mains régulièrement.
  • Tousser et/ou éternuer à l’intérieur de votre coude.
  • Garder une distance d’un mètre.

De plus, l’Académie nationale de médecine demande un renforcement par le port obligatoire d’un masque grand public ou alternatif (conception artisanale) antiprojection. Pour tout ce qui est des sorties pendant la période de confinement, mais aussi lors de sa levée post-confinement.

Par conséquent, l’objectif est d’éviter l’apparition d’une deuxième vague du coronavirus.

Tests sérologiques

Pour ce qui concerne un déconfinement prochain, l’Académie nationale de médecine souhaite que : « la décision sur la sortie du confinement ne soit pas fondée sur les résultats de tests biologiques individuels, dont la disponibilité et la fiabilité n’apparaissent pas assurées à brève échéance ». Mais plutôt sur les études de sérologie et que celles-ci soient déclenchées au plus vite dans tout le pays sur une base Régionale, « en vue d’apprécier le risque de survenue d’une deuxième vague épidémique du Covid-19 ».

En somme, les tests sérologiques permettraient notamment d’identifier les personnes immunisées contre le Covid-19. Ils rendraient donc possible la mise en place de stratégies progressives de déconfinement. Tout en continuant cependant de respecter les gestes barrières.

Comment passer le test sérologique ?

Le test sérologique se fait par prélèvement sanguin. Il est légal et autorisé par le Ministère de la Santé, mais il est proposé à 50 € et n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

Vous pouvez notamment vous faire dépister à :

  • Pour les patients diagnostiqués à l’hôpital ou avec des signes de gravité : ces tests sérologiques seront réalisés dans les hôpitaux.
  • Pour les personnes répondants aux critères de dépistage : vous pouvez être testé dans les laboratoires en ville ou des laboratoires « drive » où vous pouvez être dépisté tout en restant dans votre voiture, après contact du médecin traitant et prescription médicale.

Dispositions pour le secteur du déménagement

Depuis mercredi 1er avril 2020, le Gouvernement a annoncé l’interdiction jusqu’à nouvel ordre de l’activité de déménagement dans l’objectif de limiter au maximum les déplacements.

Seuls seront autorisés les déménagements relevant :

  • Urgences sanitaires, sociales ou de péril.
  • Déménagements indispensables d’entreprises .
  • Déménagement rendus nécessaires dans le cadre de l’organisation des soins face à l’épidémie.

Déménagement exceptionnels : Les règles à respecter

Dans lequel cas votre déménagement est un besoin vital et que vous devez déménager à tout prix, vous devez néanmoins respecter plusieurs règles édictées par le ministère de l’Intérieur :

  • Remplir une attestation sur l’honneur avec les détails de votre déménagement (motif, adresse de départ et de destination, date…).
  • Remplir une attestation de déplacement dérogatoire. Pensez toutefois à garderez sur vous ces attestations sur vous tout le temps du déménagement.
  • Respecter les gestes barrières (distance de sécurité, se laver les mains, tousser et/ou éternuer dans le coude).

Déconfinement et déménagement : anticiper le rush

Dans la situation où vous planifiez un déménagement dans les mois à venir, n’hésitez pas à demander un devis.

En effet, si vous attendez la fin du confinement pour demander votre devis, vous risquez de devoir attendre plus longtemps qu’à l’accoutumée avant de pouvoir déménager. Pour la raison simple que tous les projets de déménagement ont été reportés en raison du coronavirus et qu’une file d’attente importante s’est créée.

De sorte que lorsque le Gouvernement donnera son autorisation, nous pourrons mettre en place votre déménagement rapidement.

Nos équipes commerciales restent à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet.

Déménagement : en savoir davantage

Vous désirez connaître d’autres astuces et conseils offerts par Biard Déménagements ? N’hésitez pas à consulter nos articles de blog et devenir des pros du déménagement ! 

Coronavirus : les mesures et conseils déménagements

Préparer son déménagement pendant le confinement

> Déménager à l’étranger : les démarches

> Déménagement efficace : Comment faire ses cartons 

Et plein d’autres encore ! 

Un projet de déménagement ? Demandez votre devis gratuit sur www.biard-demenagements.fr. 

DEVIS EXPRESS