Handicap : les aides au déménagement

Ces conseils et astuces déménagement vous sont proposés par www.biard-demenagements.fr. Le groupe Biard Déménagements met ses 50 ans d’expérience à votre service pour un déménagement de qualité au meilleur prix. 

Un projet de déménagement ? Demandez votre devis gratuit en quelques clics ! 

DEVIS EXPRESS

Handicap et Déménagement : les aides disponibles

Un déménagement est toujours une source de stress incomparable, mais il peut l’être davantage pour les personnes en situation de handicap. En effet, le déménagement peut s’avérer être encore plus difficile à organiser et mettre en place.

C’est pourquoi, les personnes en situation de handicap ont le droit à des aides au logement spécifiques pour déménager. Ces aides, tant financières, matérielles, mais aussi humaines, sont importantes pour permettre aux personnes handicapées de pouvoir déménager le plus sereinement possible.

Biard Déménagements a regroupé pour vous les informations essentielles pour permettre aux personnes en situation de handicap de pouvoir déménager et se loger facilement.

Les organismes de conseils et d’aides pour le handicap

De nombreuses structures existent pour accompagner les personnes handicapées dans les démarches administratives et de déménagement. En autre, vous pouvez retrouver :

  • La MDPH (les maisons départementales des personnes handicapées) : elle informe et vous récupère vos dossiers de demandes de logement. Il en existe dans chaque région et étudie toutes les demandes, en accompagnant chaque personne handicapée dans leurs démarches.

  • La CDAPH (commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées) : elle se charge d’orienter chaque personne vers l’établissement qui lui sera adapté.

  • Les aides au logement de la CAF : on distinguera notamment l’aide au logement social (ALS) dont les personnes handicapées bénéficient en priorité.

Dans le cas d’un déménagement, n’oubliez pas de signaler votre changement d’adresse à votre CAF ainsi qu’à votre MDPH. Ces derniers transféreront votre dossier vers l’établissement de votre nouveau lieu de résidence.

Bon à savoir : il existe une aide appelée « l’aide au logement de la MDPH » qui, si vous emménagez dans un logement adapté à votre handicap, la MDPH peut vous allouer une aide financière. Cette aide financière prend en charge entre 80 et 100 % des frais de votre déménagement. Il existe un plafond de 3000 € par période de 10 ans.

N’hésitez pas à contacter votre MDPH pour de plus amples informations.

Quelles sont les aides financières pour le déménagement avec handicap ?

De nombreuses aides financières existent pour faciliter le déménagement des personnes handicapées et ainsi réduire leurs frais de déménagement.

  • L’allocation de logement à caractère social (ALS) : elle est destinée aux locataires et accédants à la propriété bénéficiant d’un prêt immobilier. Votre CAF calculera le montant des prestations de logement et tiendra compte de :
    • Nombre de personne du foyer
    • Lieu de résidence
    • Montant du loyer
    • Ressources du foyer
  • Prestations de compensation du handicap (PCH) : elle est destinée aux personnes souffrant d’un handicap ainsi qu’aux personnes hébergeant des individus en situation de handicap. Cette aide (PCH) se présente sous 5 formes d’aides dont en autre :
    • Humaine : permet de financer un service d’aide à domicile et/ou de dédommager un membre de la famille en lui fournissant une aide.
    • Technique : elle achète ou loue du matériel pour la personne handicapée.
    • Transport : elle est utilisée pour les coûts liés aux trajets et à l’aménagement d’un véhicule spécialisé
    • Animalière : financement d’un animal pour aider les personnes en situation de handicap, leur permettant une meilleure autonomie
    • Aménagement du logement : aide à aménager le logement d’une personne handicapée ou bien de la personne qui s’occupe et prend soin de la personne en situation de handicap.

Les frais qui ressortiront du déménagement peuvent être pris en charge avec l’aide à l’aménagement du logement comme le présente le tableau ci-dessous :

Aide à l’aménagement du logement Taux plein Taux partiel
Travaux jusqu’à 1 500 € 100 % dans la limite de 10 000 € par période de 10 ans 80 % dans la limite de 10 00 € par période de 10 ans
Travaux supérieurs à 1 500 € 50 % dans la limite de 10 000 € par période de 10 ans 50 % dans la limite de 10 000 € par période de 10 ans

Bon à savoir : dans lequel cas l’aménagement du logement est estimé comme trop compliqué ou alors trop coûteux à réaliser, vous pouvez demander une prise en charge des coûts de déménagement à hauteur de 3 000 € par période de 10 ans.

  • Le fonds de solidarité pour le logement (FLS) : qu’importe que vous soyez célibataire ou avec une famille, vous pouvez solliciter votre ville et votre département car ils peuvent vous accorder ces aides financières et ainsi vous installer au titre du FLS. Attention, la démarche doit se faire auprès de votre CAF.

Réductions et exonération d’impôts

Concernant les personnes handicapées qui peuvent se prendre en charge et donc choisir par elle-même leur logement, ont le droit à des avantages financiers non négligeables. Dont notamment :

  • Elles sont prioritaires si elles demandent un logement social
  • Droit à l’ALS : pour cela, adressez-vous à votre CAF
  • Exonération de la taxe d’habitation et de la taxe foncière
  • Réduction d’impôt pour exécuter les travaux d’amélioration et adapter le logement à le handicap

Déménager dans un pays étranger avec un handicap

Il est tout à fait possible de déménager dans un pays étranger et de percevoir des aides quand on est handicapé. Vous pouvez aussi continuer à recevoir votre pension d’invalidité, si vous avez pris le temps d’indiquer votre nouvelle adresse aux divers organismes auxquels vous êtes rattachés. Cependant, lorsque vous déménagez dans un autre pays, vous ne toucherez plus l’ASI.

Déménagement hors de l’Europe

Pour pouvoir être capable de déménager hors de l’Europe en situation de handicap, vous devez faire votre demande pour avoir le droit à vos aides auprès du service social du consulat. Ce dernier retournera vers votre MDPH pour établir le handicap et son taux et pouvoir afin de faire bénéficier d’allocations.

Le délai d’attente peut varier entre 6 et 9 mois.

Ce sera ensuite le conseil consulaire pour la protection et l’action social qui délivrera sa décision.

Vous désirez connaître d’autres astuces et conseils offerts par Biard Déménagements ? N’hésitez pas à consulter nos articles de blog et devenir des pros du déménagement ! 

> Congé déménagement : ce qu’il faut savoir

> Mutation militaire : les aides au déménagement dont vous disposez  

Déménagement : Abonnement et Résiliation pour l’électricité et le gaz 

Déménagement : Je change d’adresse, les formalités

Et plein d’autres encore ! 

Nous vous souhaitons un bon déménagement avec Biard Déménagements.

Un projet de déménagement ? Demandez votre devis gratuit sur www.biard-demenagements.fr. 

DEVIS EXPRESS